Le Cordon Numérique : en voilà une idée qu’elle est bonne !

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir le Cordon Numérique au travers d’un article un peu différent.

Parce qu’à force de lire et d’entendre partout que tout va mal, que plus personne ne fait d’effort, que la so-cié-té elle – a – que – des – pro – blèmes (la so-cié-té, elle a mauvaise haleine…) ; et bien … on finit par le croire.

Et même si l’on n’a pas l’impression que cette croyance impacte notre quotidien, j’ai la sensation que cela nous laisse malgré tout dans un état défaitiste et léthargique, qui fait dire à certains des choses comme « Oh bah faut bien mourir de quelque chose… » / « On n’y changera rien alors pourquoi se fatiguer » / « On n’a pas le choix alors autant s’y faire » … Des phrases que j’adooooore entendre, témoin de l’optimisme, la joie, et la combativité dans laquelle nous baignons !

J’ai longtemps eu envie de secouer ces mollusques résignés en leur hurlant que ce n’était pas avec ce genre d’attitude et de propos que ça allait changer ; mais à la réflexion ; je me suis dis que ce n’était peut être pas ce qu’il y avait de plus productif (et aussi que je risquais de m’en prendre une). J’ai donc choisi la méthode douce, option Patrick. Mais qu’est ce que l’option Patrick me direz-vous ? Et bien c’est l’option « Alors regarde, regarde un peu, tu verras tout ce qu’on peut faire…».

Alors regarde Patrick Bruel - Blog ne le dites à personne - Le Cordon NumériquePour les plus jeunes –enfin, les moins vieux – qui ne comprennent probablement rien à ce que je raconte : c’est ici (et ouais, à notre époque on savait faire de la musique avec des paroles fortes et surtout des clips qui envoient du lourd).

Si vous n’avez pas encore compris (sait-on jamais) ; j’ai donc décidé de vous montrer un peu tout ce qu’on peut faire si on est deux. Ou 1, ou 3, ou 12. Voyez l’idée ? Parce que oui, n’en déplaise aux « çanesertàrientistes » ; il y a encore des gens qui se bougent. Des petits d’jeunes qui n’en veulent. Des femmes – et même des hommes ! – qui se sortent les doigts du cul irage pour faire bouger les lignes ; et qui pensent –à juste titre-, pouvoir faire évoluer positivement la société. Et même certains, qui arrivent à entreprendre sur la base de projet altruiste. Comme quoi business et apport sociétal peuvent faire bon ménage, qui l’eut cru, n’est ce pas Madame Michu !!

cordon numérique logoEt c’est le projet du Cordon Numérique qui m’a inspiré cette série d’articles à venir.
Car si l’on n’a pas été touché directement, il n’est pas rare d’avoir dans son entourage des personnes concernées par la prématurité. Tenez, moi par exemple ; je suis mariée à un grand-grand préma. Il s’en est très bien sorti hein, et n’a aucune séquelle – même si des fois je me demande quand même s’il est vraiment bien fini – mais ce serait trop facile d’imputer ses innombrables rares défauts à sa prématurité. Bref, souvent ; c’est surtout pour les parents que c’est le plus dur. Moi qui ai encore du mal à laisser mon bébé (de 2 ans et demi) plus de 2 jours chez ses grands parents ; je n’ose pas imaginer le calvaire des parents qui doivent laisser leur nouveau-né, préma qui plus est ; à l’hôpital. Alors forcément, quand j’ai entendu parler du Cordon numérique ; j’ai juste trouvé ça génial.

J’ai eu envie d’en savoir plus. Et j’ai découvert que derrière ce projet, se cachait une jeune entrepreneuse pleine de qualités : Bordelaise (comme moi), qui a fait Kedge (comme moi), qui croit qu’on peut aussi faire du business altruiste et respectueux (comme moi), et qui se bouge le popotin – c’est le moins que l’on puisse dire – avec de multiples projets tous plus intéressants les uns que les autres (Bon pas comme moi en ce moment pour le coup …). Curieuse comme je suis, je l’ai contacté pour savoir si elle accepterait de m’en dire plus ; ce qu’elle a fait avec plaisir ! Je vous laisse donc découvrir le Cordon Numérique au travers d’une petite interview de sa créatrice, Nelly Meunier !

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nelly Meunier Cordon numerique Hopen ProjectBonjour, moi c’est Nelly Meunier, bordelaise de 30 ans, anciennement Manager Marketing chez Orange Business Services à New York. Je suis diplômée de 2 masters de Kedge (à Bordeaux), d’un Bachelor degree de la Napier Business School à Edinburgh et d’un IUT GEA.
J’aime donner vie aux idées. J’ai créé ma première société, WondrWorld; il y a 3 ans. J’ai également fondé l’association Les Bordelais, qui connecte les chercheurs d’emploi et les sociétés du digital sur Bordeaux.
Je suis aujourd’hui co-fondatrice de Hopen Project, la structure qui a développé et lancé le Cordon Numérique.

Justement, qu’est ce que le Cordon Numérique exactement ?

Il s’agit d’un dispositif permettant aux parents d’enfants prématurés et hospitalisés de garder un lien vidéo avec leur enfant resté en couveuse. Concrètement, des caméras sont fixées au-dessus de la couveuse, et le parent se connecte sur www.cordonnumerique.com pour visionner les séquences vidéos enregistrées par le personnel soignant de l’enfant. Il peut également les partager à son entourage. Tout est sous contrôle du corps médical.

Quand et comment est née l’idée de « cordon numérique » ?

L’association Aquitaine Destination œuvrant en faveur des enfants hospitalisés, avait proposé il y a 10 ans une première solution de visiocommunication pour les centres hospitaliers de la région. N’arrivant plus à satisfaire la demande croissante, et face à la nécessité de faire évoluer la solution, l’Association a décidé de faire appel à Hopen Project. Depuis 2 ans avec le CHU de Bordeaux et Aquitaine Destination, nous avons travaillé tous ensemble et aujourd’hui, des parents sont connectés sur Cordon Numérique !

Le cordon numérique ne concerne-t-il que les bébés prématurés ou peut-il être mis en place pour les enfants hospitalisés ?

Il peut être mis en place pour l’ensemble des pathologies.

Aujourd’hui, où est implanté le cordon numérique et qui peut en bénéficier ?

Il est implanté au CHU de Bordeaux au service de néonatalogie, ainsi tous les parents peuvent en bénéficier en demandant l’accès au personnel soignant.

Le Cordon numérique fait donc partie d’un ensemble « Hopen Project » : pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ?

Hopen Project ; c’est le fruit d’une association entre 3 passionnés de technologie qui ont souhaité mettre à disposition leur savoir-faire à la création de projets sociaux.

C’est donc une entreprise où nous utilisons la technologie pour développer des innovations d’usage. Nous, Nelly, Pierre et Yoann ; avons commencé notre aventure autour d’une première problématique sociale au cœur des hôpitaux : comment permettre aux parents de voir leurs enfants hospitalisés et nés prématurément. Personnellement touchés par le sujet de près ou de loin, nous avons tout mis en place pour aboutir à ce résultat innovant qu’est le Cordon Numérique.
Forts de cette expérience, nous continuons notre chemin, et Hopen Project travaille actuellement sur « Hopen Family », une application permettant aux Seniors de recevoir instantanément des photos de leurs proches.

Qu’est ce qui vous motive dans le développement de tous ces projets ?

Pouvoir apporter du réconfort par la technologie, aider ceux qui en ont le plus besoin et qui sont isolés. L’innovation est aussi là pour pallier à certaines problématiques de communication.

Nous conduisons nos projets avec passion et nous sommes heureux de voir les si beaux résultats qui en découlent !

Pour ceux qui le souhaiteraient, peut-on aider au développement du cordon numérique ; et si oui; de quelle façon ?

Toute aide est bonne à prendre, le développement repose sur le financement de la solution par les établissements de santé, généralement pris en charge par des associations. En parler autour de vous est déjà un très bon point de départ ☺. N’hésitez donc pas à relayer le projet sur vos réseaux, ce serait formidable que d’autres hôpitaux et maternités puissent en bénéficier !


 

Merci encore à Nelly de m’avoir fait partager son expérience ; et surtout bravo à elle et ses associés pour ces projets qui déchirent !! Puissent-ils en inspirer beaucoup d’autres ☺

Oh, et évidemment ; cette fois, je ne vous dirai pas « Ne le dites à personne »… Si vous trouvez vous aussi que ce genre d’initiative doit être soutenue pour qu’elle puisse se développer un peu partout en France, n’hésitez pas ; parlez-en à tout le monde !

Pour en savoir plus, faire passer le mot ou juste suivre l’actualité de Hopen Project et ses rejetons :

Cordon Numérique : https://www.facebook.com/cordonnumerique/
Postez vos commentaires sur notre projet : http://hopenproject.com/fr/temoignages-cordon-numerique/
Et Hopen Family : http://facebook.com/hopenfamily/

 


Retrouvez le blog ne le dites a personne sur les réseaux sociaux Facebook Instagram Pinterest Twitter Blog Ne Le Dites à Personne

icone facebook blog ne le dites a personneicone instagram Ne Le Dites à PersonnePinterest Ne Le Dites à Personneicone twitter Ne Le Dites à Personne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 commentaires sur « Le Cordon Numérique : en voilà une idée qu’elle est bonne ! »

  1. mon fils a été en néonate (en janvier 2016) non pas parce qu’il était prématuré mais parce qu’il a fait une grosse infection (les medecin n’on jamais réussi à nous dire ce qu’il avait eu ), j’aurais bien aimé qu’il y est ce système au CHU de reims.

    1. Oh oui j’imagine que cela n’a pas dû être facile … J’espère qu’il va bien aujourd’hui ? C’est pour cela qu’il faut encourager ça, en parler autour de vous … Des fois il suffit de connecter les bonnes personnes entre elles 🙂

      1. oh oui il va très bien il c’est bien ratrapé, lui qui était nourit par sonde et qui ne réussissait pas a tété ni le sein ni le biberon aujourd’hui il mange de tout et est toujours scotché au sein ^^ j’ai partagé ton article sur mon facebook ca va bien finir par ariver par chez nous ^^

  2. OMG cet article fait tellement du bien. J’ai eu la chance d’avoir mon BBBoY né à terme mais cette initiative est juste géniale. Il faut continuer comme ça et donner la chance de pouvoir donner de réelles solution à tout ça être optimiste et faire bouger les choses concrètement.
    La vie peux parfois ce montrer dure et paraitre difficile mais il faut savoir trouver les idées et les solutions pour remonter la pente.
    Bravo en tout cas pour ce beau projet <3

    1. Merci ! Je ne suis qu’une « rapporteuse », mais c’est vrai que j’admire le travail et les idées comme celle-ci ! Voir que des gens se démènent pour de jolies causes comme ça contribue aussi à redonner le moral quand on ne l’a plus trop 😉

  3. Ou quand la technologie peut faire toute la différence!! C’est vraiment une super idée et j’imagine que ça doit vraiment faire du bien aux parents! Super article, vraiment j’adore le concept!

  4. C’est la journée néonatale ! Je venais de lire un article sur des petites pieuvres faites au crochet (de façon ultra-contrôlée, tout doit être crocheté à la maille près) pour occuper les petites mains des grands préma et les rassurer… Je trouve cette initiative extra. Belle idée quand on se met dans la peau des parents et de la détresse qu’ils peuvent vivre ! Après, je m’interroge un peu sur la nocivité possible (mais peut-être n’est-ce pas le cas) d’un environnement numérique (ondes ou autres) autour de si petits êtres dont le cerveau, forcément, est particulièrement vulnérable.

    1. Tu es la 2ème à me parler de ces petites pieuvres… je vais aller voir ça ! :-). Effectivement, je pense que les ondes doivent être limitées autour de ces petits bouts. J’avoue que je ne sais pas exactement comment cela fonctionne, mais j’imagine que c’est certainement contrôlé. Je ne suis d’ailleurs pas sure qu’il y ait d’ondes réellement (en général dans les hôpitaux c’est proscrit pour ne pas interférer avec les machines).

  5. Je travaille dans l’économie sociale et solidaire et des beaux projets, pleins de sens, avec des gens qui se bougent j’en vois tous les jours et qu’est ce que ça fait du bien ! Je ne connaissait pas Le Cordon Numérique mais quelle bonne idée. Et j’aime beaucoup ton idée de rubrique, ça peut être super intéressant (j’y avais pensé aussi, de présenter des projets positifs sur mon blog) et je lirais tout ça avec plaisir :).

    1. Tu ne devrais pas te priver de faire une rubrique comme ça ! Plus on verra des projets comme celui-ci; plus cela risque de donner des idées à d’autres 🙂 Surtout si tu vois plein d’exemple au quotidien ! 🙂

  6. Je m’interroge au niveau des ondes etc .. mais j’ai entendu parlé des pieuvres au crochet également ! La prématurité on la vécu avec deux amis et pour notre loupiotte un Retar de croissance intra utérine assez important du coup .. Bref !

    1. Je suis allée voir les petites pieuvres, c’est adorable. Et j’imagine que la forme des tentacules rappelle peut être le cordon …? J’ai l’impression que de plus en plus de gens connaissent la prématurité, dur :-(. J’espère que votre loupiotte va bien aujourd’hui ?

  7. Une très belle initiative j’espère que cette jolie jeune femme sera soutenue c’est vrai que c’est très difficile pour les parents et tout autant pour la famille proche qui eux ne sont pas forcement autorisée a venir voir bébé en couveuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *