Vacances en famille : mythes et réalités

Bientôt les vacances …

… Et comme toute personne normalement constituée, le simple fait d’entendre ce mot (‘vacances’, pas ‘constituée’…) et vous êtes déjà en short-bob-tong à siroter du rosé (car évidemment vous faites partie de la #teampatrickchirac). Vous les attendiez tellement – depuis la fin des précédentes en fait, soit plus ou moins depuis un an – que vous avez eu tout loisir de vous y projeter et de faire 1001 projets pour celles-ci… .

Mais voilà, les vacances – et plus particulièrement les vacances en famille – ne ressemblent pas toujours à ce que l’on s’était imaginé. On a beau vivre à peu près la même chose tous les ans, on continue de penser que cette année, ce sera différent… Vraiment ?

Voyons cela en 10 points …

#1 – Les vacances, enfin l’occasion de se retrouver en famille

Le mythe : 1 an qu’on attend ça. Pile le temps d’une amnésie temporaire visiblement. Car, oui, plus cette semaine avec les parents approche, (grands parents, frères, sœurs, neveux, nièces et autres pièces rapportées…), plus on en parle, plus on l’espère, plus on l’attends, impatiemment, sincèrement ! Ça va être GÉNIAL, c’est sur.

La réalité : L’amnésie ne dure qu’un temps. Arrivé sur les lieux, la mémoire vous revient très (trop?) vite. Patrick Chirac - Vacances en famille mythes et realites - blog maman Ne le dites a personneLa famille c’est sympa, mais partager son quotidien avec elle – dès le petit déj, c’est à dire avant même d’avoir pris un café; c’est une autre histoire. Passé 2 jours, on n’a plus qu’une envie : repartir très vite avant d’en prendre un pour taper l’autre. Comme dit ma belle-mère : la pluie, le vent et les parents, au bout de 3 jours sont vraiment chiants embêtants.

 

#2 – Les vacances, enfin l’occasion de commencer mon régime.

Le mythe : Il y a un mois, vous avez essayé votre maillot. Vous vous êtes forcément trouvé énorme (en tout cas moi, oui), et vous avez décidé très fermement que cette année, coûte que coûte ; vous perdrez vos kilos AVANT de partir en vacances. Un mois plus tard, et à la veille de votre départ ; vous avez pris 1,5 kg . Cela dit, ce n’était vraiment pas le bon moment, avec la fin de l’année scolaire des petits, la pression du boulot, la préparation du départ … Maintenant que vous êtes en vacances, vous allez enfin pouvoir prendre le temps de cuisiner des bons petits plats sains et diététiques ! Avec tous ces beaux fruits et légumes d’été ; ce serait trop bête de ne pas en profiter …

La réalité : En vrai ? Vous avez 3 semaines de vacances (enfin plus qu’une, mais ça devrait suffire à en croire le régime « -10 kilos en 3 jours avec le régime dissocié au Concombre ! » vu dans Maigrir Mag), donc vous commencerez demain. Pour l’instant vous vous accordez un bon barbecue bien mérité, – après tout, il faut savoir se faire plaisir en vacances-. Vous allez d’ailleurs reprendre quelques chips pour accompagner votre 2ème andouillette, et craquerez peut être même sur une crêpe au Nutella au retour de la plage cet après-midi. Il faut en profiter, puisque de toute façon, c’est sur, demain ; vous arrêtez … ou vous commencez d’ailleurs. Question de point de vue.

 

#3 – Les vacances, enfin l’occasion de se cultiver un peu

Le mythe : Si votre valise pèse si lourd ce n’est pas (uniquement) parce que vous avez pris 7 paires de chaussures, 22 robes et 3 manteaux (on n’est jamais sûr de la météo dans cette région). C’est aussi parce que cette année, vous avez décidé d’emporter ces 3 grands classiques qui trônent fièrement sur votre bibliothèque depuis des années, mais que vous n’avez jamais lu. Et quel meilleur moment que les vacances pour se plonger dans un bon bouquin, et revenir plus culturé cultivé que jamais ?

 

'Azur, nos bêtes sont bondées d’un cri, je m’éveille songeant aux fruits noirs de l’amibe dans sa cupule verruqueuse et tronquée..' Saint-John Perse. blog maman Ne le dites a personne
‘Azur, nos bêtes sont bondées d’un cri, je m’éveille songeant aux fruits noirs de l’amibe dans sa cupule verruqueuse et tronquée..’ Saint-John Perse.

La réalité : à la page 3 de « Madame Bovary », vous lorgnez déjà avec envie sur le Journal de Mickey de votre fils. Arrivée à la page 5, vous n’y tenez plus et filez acheter Public et Gala « plus facile à transporter à la plage ». A la fin des vacances, vous ne saurez toujours pas si le Rouge et le Noir sont vraiment les couleurs des rideaux de Stendhal comme votre ado de nièce vous l’a promis-juré-craché-je–l’ai-étudié-en-cours-crois-moi-j’te-jure, mais vous serez incollable sur les CV de tous les participants de Secret Story. Chacun sa culture, après tout.

 

#4 – Les vacances, enfin l’occasion de se reposer

Le mythe : Après une année passée à courir entre le boulot, la crèche, l’école et la maison … vous ne rêvez que de ça : dormir. Les vacances qui arrivent vont enfin vous permettre de faire la grasse mat’ et passer l’après-midi à buller sur un transat.

La réalité : Petit rappel, vous partez avec vos enfants. Vous comptez vous reposer ? LOL.

 

#5 – Les vacances, l’occasion de visiter et voir du pays !

Le mythe : Comme tous les ans, vous passez vos congés d’été à Bien-le-Content-sur-mer, sympathique bourgade de quelques milliers d’habitants; au cœur d’une région toute aussi sympathique. Or, malgré les années passées là-bas, vous n’avez jamais pris le temps de visiter les alentours. Mais cette année, c’est décidé, vous sortez ! Vous ferez les 10 kilomètres qui vous séparent des magnifiques gorges de Content, vous irez au marché de Trifouilli bien connu pour ses olives, babouches et autres produits typiquement régionaux; et vous ferez une excursion en bateau sur la baie du village.

La réalité : Vous irez 55 fois à la plage de Bien-Le-Content (que vous pouvez dessiner les yeux fermés, depuis toutes ces années). Vous ferez 4 fois le marché de Bien-Le-Content (où vous tutoyez les chalands, depuis toutes ces années).  Vous visiterez le musée de la mer de Bien-Le-Content (sortie habituelle par jour de pluie). Et pour tout le reste, vous aurez bien le temps d’y aller l’an prochain.

 

#6 – Les vacances, enfin l’occasion de prendre soin de moi

Le mythe : Un esprit sain dans un corps sain, voilà la devise que vous adoptez lors de votre départ en vacances. Pleine de motivation, vous prévoyez de reprendre votre santé en main pendant ces vacances. Vous avez d’ailleurs déjà repéré une recette de jus détox tofu-coriandre-baie de Goji qui annulera en 2 gorgées un an complet d’excès en tout genre.

Vin - Vacances en famille mythes et realites - blog maman Ne le dites a personneLa réalité : Impossible de trouver du tofu dans ce bled paumé. Peut-être sur le marché de Trifouilli-Les-Oies prévu demain matin ? On verra demain, donc. En attendant, vous finissez cul-sec votre 4ème verre de rosé (c’était l’heure de l’apéro après tout) et tendez frénétiquement votre godet vide à votre homme qui vient de déboucher une bouteille de rouge pour le déjeuner.

 

#7 – Les vacances, enfin l’occasion de s’atteler à ce que l’on n’a jamais le temps de faire

Le mythe : Cet été, vous allez enfin pouvoir prendre le temps de faire toutes ces choses que vous n’arrivez jamais à faire dans l’année (mais que vous avez toutefois soigneusement consignées dans votre Bullet Journal): classer les quelques 10 000 photos de votre ordi, préparer et faire imprimer des albums, trier vos vêtements et ranger vos placards, ressortir votre machine à coudre et faire quelques essais de bloomer pour votre Loulou. Il vous tarde !!

La réalité : Il faut croire qu’on n’a pas plus de temps en vacances qu’au boulot. Les rares répits laissés par vos enfants (votre mari, votre famille…) vous permettront de faire : les courses, le ménage, la cuisine. Et si vous arrivez à trouver quelques minutes pour vous, il vous faudra prioriser : se reposer ? lire l’un de vos bouquins ? S’attaquer à la confection du jus amincissant bouleau-ananas … ? Réflexion faite, vous ferez vos albums photos au bureau.

#8 – Les vacances, enfin l’occasion de se (re)mettre au sport

Le mythe : Ah ! Les grandes plages, la mer, le soleil, les longues soirées d’été… Même les plus réfractaires peuvent avoir cette subite envie de se mettre au jogging en voyant ces grandes étendues de sable … C’est d’ailleurs comme ça que vous allez reprendre une activité physique en douceur : d’abord quelques séances de beach-yoga, puis vous vous laisserez sans doute tenter par la location de Paddle et enfin, vous pourrez tranquillement vous remettre au footing ! De cette façon, vous serez fin prête pour attaquer la rentrée et garder ce rythme sportif toute l’année !

Lyoga-Vacances en famille mythes et realites - blog maman Ne le dites a personnea réalité : Vous ferez effectivement un cours de beach yoga. Mais pas 2, car l’enchaînement « Guerrier du soleil – cheval de feu – chien tête en bas » n’incluait pas de demi-tour; vous avez donc bronzé (cramé), uniquement à gauche. Vous ressemblez désormais à un cornet vanille fraise géant. Un cornet qui boîte, aussi : finalement le yoga est plus sportif qu’il n’y parait. Vous découvrez avec douleur des muscles insoupçonnés, ce qui vous dissuadera de tenter toute autre expérience sportive. Cela dit, la pétanque, c’est bien un sport qui figure aux JO non ?! Donc, techniquement, ces vacances auront bien été sportives. Alors Maurice, tu tires ou tu pointes ?! En attendant, passe moi le saucisson, tiens !

 

#9 – Les vacances, l’occasion de prendre de bonnes résolutions pour la rentrée

Le mythe : Les vacances, c’est avant tout une vraie coupure, une occasion de faire le vide, se recentrer sur l’essentiel; pour ensuite faire le plein de bonnes résolutions. Vous allez enfin pouvoir faire le point, et au vu de votre programme de vacances « Un esprit sain dans un corps sain », repartir sur de bonnes bases à la rentrée : fini les week-end plantés devant la TV, exit la malbouffe, bye-bye les kilos en trop. A vous le sport, les sorties culturelles et la cuisine diététique. Vous allez même vous décider à faire cette formation et claquer la porte de votre patron pour enfin faire le boulot de vos rêves !

La réalité : Les vacances, c’est avant tout une vraie coupure, une occasion de faire le vide, se recentrer sur l’essentiel; pour ensuite faire le plein de bonnes résolutions. Vous allez enfin pouvoir faire le point, et au vu de tout ce que vous n’avez pas eu le temps faire pendants ces vacances, vous serez obligé de repartir sur de bonnes bases à la rentrée : fini les week-end plantés devant la TV, exit la malbouffe, bye-bye les kilos en trop. A vous le sport, les sorties culturelles et la cuisine diététique. Vous allez même vous décider à faire cette formation et claquer la porte de votre patron pour enfin faire le boulot de vos rêves. OK, OK. Soit. … On en reparle l’an prochain ? 🙂

#10 – Les vacances, cette année, j’en profite du début à la fin

Le mythe : L’an dernier, vos vacances sont vraiment passées trop vite. C’est étrange, mais vous avez presque l’impression de ne pas en avoir eu. Vous aviez repris le boulot un lundi; et le mardi; vous aviez déjà le sentiment d’en avoir perdu tous les bénéfices ! Vous avez forcément loupé quelque chose… Cette année donc, hors de question de les laisser filer et de revenir avec cette même impression. Vous allez en profiter de la 1ère heure jusqu’à la dernière, et avec le programme « esprit sain dans un corps sain » que vous vous êtes concocté cette année; aucun doute; vous allez vous régaler !

La réalité : Les premiers jours de vacances vont effectivement répondre à toutes vos attentes : ils vous paraîtront interminables. Normal, vous n’êtes pas encore parti, il vous faut faire les bagages de toute la famille, laisser la maison propre pour ne pas avoir à s’en occuper au retour; trouver quelqu’un pour s’occuper du chien en votre absence. Une fois arrivé sur place, vous devrez installer les affaires de tout le monde, préparer les lits, faire les courses pour la semaine. Pour peu que vous commenciez vos vacances en famille, il est probable que cette première semaine vous paraisse effectivement longue… Vous commencerez à vraiment en profiter à la fin de celle-ci, le temps de prendre le rythme et de s’habituer (ou pas !) à vos colocataires estivaux. Si vous avez la chance d’avoir 3 semaines ; vous ne commencerez à penser à la reprise qu’à la fin de la deuxième semaine. Sinon; ce sera dès le début de la seconde. Vous vous forcerez chaque jour à vous dire « profites-en, il te reste encore 5 (4, 3, 2, 1 jour; 2 heures, 10 minutes … avant de reprendre le boulot ». Les derniers instants seront consacrés au rangement, lavage, et ménage (l’occasion de regretter cette année encore d’avoir fait le ménage avant de partir, c’est confirmé : ça ne sert à rien). Vous pesterez contre vous-même en repassant sur tout ce que vous aviez fait avant de partir; en vous disant que c’est à cause de ce temps perdu au démarrage des vacances que vous n’avez pas pu suivre votre programme comme prévu. Vous aurez presque envie de vite reprendre le travail pour ne plus avoir à faire à ces monceaux de linges à laver, repasser, plier, ranger. Presque, car; comme tous les ans; dès que vous mettrez un pied au bureau; vous n’aurez qu’une envie : repartir… .

Et l’an prochain, c’est sur, vous profiterez vraiment de chaque instant. Et vous suivrez votre programme. Vous vous le promettez. En attendant, vous direz à tout le monde que ces vacances étaient parfaites – ce qui n’est certes pas tout à fait exact – et que vous revenez en pleine forme et pleine de motivation pour cette reprise. Après tout, vous en avez quand même bien profité, et puis les vacances; quelles qu’elles soient, sont toujours mieux que d’être au bureau, non ? Vous n’êtes pas obligé de rentrer dans les détails, d’expliquer que vous n’avez RIEN fait de ce que vous aviez prévu; que le temps est passé trop vite cette année encore et que vous avez pris des résolutions que vous ne tiendrez jamais pour cette année ! Ça, vous ne le direz à personne, et vous aurez bien raison 😉

Bonnes vacances à tous 😉

Retrouvez le blog ne le dites a personne sur les réseaux sociaux Facebook Instagram Pinterest Twitter Blog Ne Le Dites à Personne

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires sur « Vacances en famille : mythes et réalités »

  1. C’est exactement ça ! A part les visites, ça j’aime bien et je réussit toujours à les caler quelque part, même si je connais les endroits par cœur. Pour le reste, on va juste profiter. Mon objectif cette année : repos, repos, repos !

  2. Hahaha encore une fois tu m’as bien fait rire ! Bon, et alors, ces vacances, c’est pour quand 😉 ?
    (va savoir pourquoi mais le couplet sur le godet tendu frénétiquement me parle tout particulièrement…)

  3. Article parfait pour attendre les vacances! Sauf que je suis joueuse ô part de suite à la fin de mon travail (je vais donc avoir l’angoisse de la valise d’ici 2 semaines pour ne la préparer que la veille de mon dernier jour…)

    1. Ahah la préparation de la valise, c’est clair, quelle horreur ! D’un autre côté le fait d’avoir peu de temps pour la faire limite aussi ton calvaire : ce sera intense mais plus court 😉
      Merci pour ton passage ici en tout cas et surtout bonnes vacances ;-)!!

  4. J’adore! Les grands esprits se rencontrent, mon billet de lundi prochain sera sur sensiblement le même thème mais un peu différent (encore heureux). Et j’ai casé le #teamPatrickChirac évidemment!

  5. Hummm, c’est marrant, je me disais encore ce matin que j’avais du mal à me réjouir de ces prochaines vacances… Et pour cause, je SAIS qu’elles ne seront PAS reposantes avec une Louloutte de 19 mois ! Plein de bises et de courage à toutes les mamans 🙂

    1. Oui c’est ça … j’y suis et c’est un peu frustrant de voir le « cadre » des vacances mais ne pas pouvoir se reposer 5 minutes ! (enfin j’exagère, je pourrais profiter de mon petit répit actuel pour me reposer plutôt que de bloguer mais bon … on ne se refait pas ;-))

  6. Mais c’est tellement ça ! C’est pour cela que depuis 2 ans, on part moins longtemps mais en tout compris ! Pas de bouffe à faire, les loulous sont ravis d’aller au club enfants plusieurs fois par semaine, les activités et sorties sont organisées et prévues ! Il n’y a plus qu’à profiter !!

    Bonnes vacances à tous !

    Virginie

  7. bien vu ! bon le gros avantage quand on a 40 piges, c’est qu’on sait déjà qu’on peut oublier le mythe ! Les régimes : j’essaye même pas ! Par contre chez nous je sais que les journées vont être a fond ( et encore je retiens papa délire qui voudrait caser 4 trucs à faire entre 11h30 et 17h..) mais je sais aussi qu’on va être dépaysés, c’est ça de toujours partir plutôt loin, voire de sortir des frontières françaises ! j’adore Patrick Chirac, mais par contre niveau camping, on fait plutôt l’inverse : on ne part quasiment jamais au même endroit. et en général pas de plage dans le coin ( c’est l’avantage de la région bordelaise, la plage on y va en dehors des vacances !) bref cette année, ça devrait être la hollande ! j’emporterai trop de livres comme d’hab, il y a des choses qui ne changent pas ! et je sais qu’on en aura pour 24 h a tout vider/ranger/laver.. ( vis ma vie dans un fourgon Volkswagen pendant 3 semaines !! ) bonnes vacances ! ( mais si ça va le faire ! et tu me raconteras tout ça à la rentrée de vive voix autour d’un café !!!

  8. Bon ben malgré tout j’ai quand même envie de vacances! Bon mais cette année on se relaye avec le papa pour garder les enfants alors on a qu’une semaine en commun : le rosé et el saucisson viendront du leclerc à côté! Bien sûr la mer manque un peu mais tant qu’il y a l’apero. …

    1. C’est clair ! Après une première journée autoroute-arrivée chez papy-tour du Jardin-plage (le tout avec un gnome surexcité sinon ça serait pas drôle) je te confirme qu’on attend qu’une chose : l’apéro !!!
      Bonnes vacances à toi en tout cas, profites en bien !

  9. Génial! Bon nous on part juste une semaine et j’ai bien l’intention de me gaver de rosé et de barbecue sans en glander une et en lisant des magazines féminins bien stupides sur la plage… Et ça me semble un programme au top! On verra pour le sport et les jus detox à la rentrée… Ou pas! ^^

    1. Tu m’étonnes, rosé-barbec-public 😉 Et une petite sieste par dessus ça … Mais on me souffle dans l’oreillette (enfin dans le babyphone plutôt) que ce n’est pas pour tout de suite … Profite bien de ta semaine alors, et j’en profite pour te remercier pour tous tes messages, ça me fait bien plaisir de te voir sur mon petit blog 🙂

  10. Et oui c’est ça, bon après on sait tous que si on part avec des enfants et bien ça va changer la donne…nous ne partons qu’une semaine (et deux semaines à la maison) on verra bien comment ça se goupille mais je pense qu’on ne va pas voir grand chose de la région ou alors les activités abordables aux enfants de 4 et 1 an autant dire pas beaucoup 😀 ! Mais nous sommes tout de même heureux de partir

    1. Oui heureusement ! Le fait de couper, changer d’environnement, juste « changer d’air »; c’est aussi ça les vacances … C’est vrai qu’avec les enfants c’est rarement reposant, mais en général on garde tout de même des supers souvenirs (et on oublie la fatigue d’ailleurs sinon on ne ferai pas des petits frères ou petites soeurs aux ainés ;-))

  11. Alors nous cette année, on est super ambitieux: on va en Italie, et on espère faire un maximum de visites touristiques. En fait on a oublié que nos filles de 7 et 9 ans détestent marcherai adorent râler. Ca va le faire, ça va le faire. Très juste en tout cas ton récit des vraies vacances, on dirait que tu racontes ma vie! ^_^
    Bonnes vacances à toi!

  12. Oh, oui ! Les gens qui n’ont pas d’enfants ne réalisent pas vraiment que des vacances avec des enfants, ce n’est jamais tout-à-fait des vacances, parce que tu ne peux jamais faire vraiment ce que tu veux, c’est juste une autre genre d’occupation qu’au bureau !

  13. Oh mais qu’est-ce que j’ai bien ri 🙂
    Et il y a quelques semaines de ça, j’avais écrit un billet à la fois semblable mais un peu différent tout de même sur les vacances à 3 (ou plus !).
    Cette année, on ne peut pas faire pire. On n’a rien prévu. On va opter pour de la dernière minute. Avec un enfant de 21 mois. Et les bagages qui vont avec. Mouais, mouais, mouais 😉

  14. J’ai bien rit (en silence cette Mais mon sourire même dans le noir Et Oui parce que les enfants dorment;) en dit long… ps: les vacances Cest Aussi vouloir trouver un logement pour tout le monde mais finalement finir à 4 dans la meme chambres 😋

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *