Un resto en famille (ça pourrait être sympa ?)

Si vous ne me suivez pas sur Instagram…

Une petite explication s’impose. D’une part parce vous n’allez probablement pas comprendre le pourquoi du comment de ce qui suit; mais surtout parce que WTF !!! Vous ne me suivez pas sur Instagram ???!!! Non mais oh ça va pas bien oui ?! Quoi comment, vous n’avez pas de compte. Ce n’est quand même pas bien compliqué de s’en créer un !! Je ne veux rien savoir. Non mais oh !

Bon. Alors. Ou en étais-je.

AH OUI. LE POURQUOI DU COMMENT.

Figurez-vous que sur ce mirobolant réseau social, circulent régulièrement des petits défis – tous fort intéressants comme vous pouvez l’imaginer – et auxquels je participe tout le temps, faut bien faire monter le compteur d’abonnés parfois.

Le dernier en date, lancé par une instagrameuse que j’aime beaucoup : @haut_les_nains (suivez-la les yeux fermés) (mais ouvrez-les grands pour ses textes et ses photos), proposait de trouver et publier notre photo préférée de cette année 2017. Et d’expliquer pourquoi. Enfin, non; en fait. L’explication n’était pas requise mais bon; publier un cliché sans commentaire; c’est un peu comme envoyer un CV sans lettre de motivation : ça ne génère pas beaucoup de retours…

Je me suis donc immédiatement mise en quête DU cliché 2017 pour pouvoir publier à mon tour « #mabestphoto2017« , et autant dire que la tâche fut loin d’être aisée; compte tenu du volume de photos engrangé cette année (6593), mais surtout au regard des contraintes inscrites à mon contrat de mariage (« Sur les réseaux sociaux la tête de nos enfants tu ne publieras point« )… .

Je me suis finalement -et contre toute attente – mise rapidement d’accord avec moi-même pour élire cette photo. (Roulements de tambour).

Un resto en famille - Restaurant le bocal de Tatie Jose a Bordeaux - Blog Maman Bordeaux - Ne le dites a personne

Ce choix mérite évidemment une petite explication. Mais le problème pour une bavarde comme moi; c’est que sur Instagram – je viens de le découvrir à mes dépends – le nombre de mot qui accompagne une photo est limité… . Et là; j’ai eu beau tourner et retourner l’histoire dans tous les sens; et bien … ça ne rentrait pas. Voilà donc comment je me retrouve à publier cet article, après avoir fait un teasing à faire pâlir les scénaristes de Games of Throne… et qui me fait dire que ceux qui l’ont lu risquent fort d’être déçu;  tant cette histoire est somme toute d’une banalité affligeante pour quiconque connait les joies de la double parentalité.

Mais pourquoi donc cette photo, alors ?

Ce n’est effectivement pas une photo d’art, mais je l’aime bien. Beaucoup, même. Pour cette histoire qu’elle me rappelle, et qui représente parfaitement ce que 2017 nous aura apporté : de la Vie avec un grand V. Car avec la naissance du petit dernier, nous découvrons la joie, le bonheur et l’épuisement de la vie à 4 ! La vie prend cette tournure imprévisible, haletante et pourtant si délicieuse. Elle nous force à nous adapter, à lâcher prise, mais à profiter. Et à savourer chaque instant, même les plus imparfaits. Pour ne pas dire pourris.

COMME CELUI-CI …

Nous avions donc décidé de nous faire un petite resto en famille, au beau milieu de cette journée « repérage père noël », dans le centre de Bordeaux.

Mais « décider » ne s’accorde pas avec 2 enfants, le Bescherelle ignore encore cette règle que tous les parents devraient pourtant connaitre. C’était donc sans compter sur notre duo infernal, à l’air faussement angélique; j’ai nommé : Tic et Tac; Rangers du binz.

Un resto en famille - Le Restaurant le bocal de Tatie Jose a Bordeaux - Blog Bordeaux - Ne le dites a personne. Tiens, et si on se faisait un p'tit restaurant à bordeaux, tous les 4 ? Je vous raconte cette aventure et nos péripéties, en réponse à l'appel de l'instagrameuse @haut_les_nains et son challenge #mabestphoto2017 sur Instagram ! Ici, l'incroyable vitrine du restaurant bordelais !! A lire sur le blog maman Bordeaux Ne le dites à Personne !En voyant la devanture chamarrée de ce sympathique petit restaurant Bordelais,  nous nous étions naïvement dit que l’on y passerait un bon moment en famille. Que Tac prendrait tranquillement son biberon lové dans les bras de sa mère avant de s’assoupir paisiblement dans la poussette; pendant que Tic se délecterait sagement de ses « pâtes carbonara » (sans sauce, sans fromage, sans oeuf, et avec du jambon à la place des lardons), en remerciant de son plus beau sourire la serveuse venue lui apporter un ballon pour avoir été si sage tout au long du repas. Que nous autres, parents épuisés mais heureux, en profiterions pour discuter calmement en mangeant un plat CHAUD contenant au moins un légume autre que la pomme de terre (qui est donc devenu un légume chez nous, au même titre que le riz et les spaghettis) (#SOS_Nutrition_Parents_En_Détresse). Que nous repartirions repus et contents de voir nos enfants comblés, réclamant une sieste bien méritée après ce si bon moment…

Vous vous en doutez; étonnamment, tout ne s’est donc pas déroulé EXACTEMENT comme nous l’espérions …

TIC ET TAC EN AVAIENT DÉCIDÉ AUTREMENT !

Tac a bien pris son biberon, certes. Mais, au lieu de s’assoupir sereinement en suivant, il a plutôt décidé de nous faire le remake d’une choré de Véronique et Davina, bande-son comprise. Et d’un geste malheureux; balayé d’un revers de la main, puis du pied; l’intégralité de la table. 2 fois, donc. Ce qui, sur les 212 tentatives habilement déjouées par le père, puis la mère; constitue finalement une bien piètre performance, vous en conviendrez. (Argument qui n’a toutefois pas eu l’air de convaincre la pauvre serveuse venue redresser la table pour la 3ème fois, avant même de nous servir les entrées.)

Un resto en famille - Le Restaurant le bocal de Tatie Jose a Bordeaux - Blog Bordeaux - Ne le dites a personne. Tiens, et si on se faisait un p'tit restaurant à bordeaux, tous les 4 ? Je vous raconte cette aventure et nos péripéties, en réponse à l'appel de l'instagrameuse @haut_les_nains et son challenge #mabestphoto2017 sur Instagram ! Ici, le mécanisme à bille de la vitrine !! A lire sur le blog maman Bordeaux Ne le dites à Personne !Tic, – après avoir refait la vitrine -, a quant à lui goûté une demi cuillerée du plat qu’il avait lui même choisi (son très audacieux jambon-pâte), puis exigé du riz aux saucisses en menaçant de se jeter par terre, avant de s’étouffer d’indignation quand nous avons osé lui parler d’une crêpe au chocolat en guise de dessert (les choux de Bruxelles auraient apparemment été plus appropriés). Nous n’avons eu d’autre choix que de recourir aux grands moyens (l’Iphone nous sauvera tous) pour lui faire avaler 3 bouchées et surtout éviter un (nouveau) scandale en public.

Mais nos efforts pour minimiser les décibels furent vains, et les cris réjouis de Tac devant son forfait, en plus d’attirer l’attention sur les 2 pauvres parents déjà confus ; ont eu pour effet d’incommoder fortement la cliente de derrière. Cette sympathique personne qui n’avait probablement pas utilisé ses zygomatiques depuis 1947 s’est mise à pousser des Oh !! et des Ah !! indignés en réponse à ceux de Tac; et a manqué d’avaler son dentier lorsque Tic s’y est mis lui aussi. Vu d’ici la scène peut sembler comique, mais je vous assure que la dame n’était vraiment pas contente du tout; et ne se privait pas de le faire remarquer; ce qui m’a du coup fait hésiter entre l’envie de me cacher sous la table et d’y rester jusqu’à la nuit tombée, ou celle d’aller lui coller mes 2 terreurs sur les genoux en lui disant que là, elle aurait une vraie raison de se plaindre; espèce de vieille morue mal … placée.

Je n’ai fait n’y l’un ni l’autre, trop occupée que j’étais à prendre des photos de la scène, plutôt que d’aider Biquet (je suis blogueuse, que voulez-vous); qui, après une lutte acharnée, a finalement remporté la victoire par K.O. en maitrisant Tac par plaquage frontal et en neutralisant Tic à coup de dessins animés cheap mais disponibles en 3G. Ce qui nous a tout de même permis d’ingurgiter nos plats à la va-vite, en mode « Grouille toi de finir bordel, qu’on se casse d’ici, VITE » / « CHUUUUT dis pas mon prénom je veux pas qu’ils sachent qui j’suis t’es un guedin ou quoi ils pourraient nous retrouver ! ».

Au final, je ne suis même pas sûre que nous ayons fini les desserts du sempiternel café gourmand; dans notre empressement pour mettre une fin rapide à notre calvaire (et celui de tous les autres clients du restaurant)…


Et c’est pourtant cette photo, ce moment; que j’ai choisi.

Car elle représente à merveille l’imparfaite « story » de la vie à 4. Qui nous apporte son lot de petits bonheurs imprévus et de délicieux rebondissements, comme par exemple à la sortie de cet improbable déjeuner; lorsque Tac s’est endormi à la seconde où avons franchi la porte du restaurant, et que Tic a déclaré très solennellement … »Je veux une crêpe au chocolat »…

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite donc vous aussi d’improbables aventures en famille mais surtout, je vous souhaite un grand sens de l’humour. Parce qu’avec les enfants; mieux vaut en avoir parfois … Mais ça, surtout; Ne le dites à personne 😉


Oh, et pour les bordelais curieux; si vous voulez vous faire un petit resto en famille (ou pas), dans lequel on n’a à priori pas peur des poussettes et des enfants qui hurlent (quoique ça a peut être changé depuis notre passage …) vous pouvez aller faire un tour au « Bocal de Tatie José« , au 71 rue des Trois Conils à Bordeaux !  Ne serait-ce que pour la vitrine et la déco ultra sympa – Et je précise tout de même – au cas où- que ce post n’est pas sponsorisé 😉

Un resto en famille - Restaurant le bocal de Tatie Jose a Bordeaux - Blog Maman Bordeaux Ne le dites a personne Un resto en famille - Le Restaurant le bocal de Tatie Jose a Bordeaux - Blog Bordeaux - Ne le dites a personne. Tiens, et si on se faisait un p'tit restaurant à bordeaux, tous les 4 ? Je vous raconte cette aventure et nos péripéties, en réponse à l'appel de l'instagrameuse @haut_les_nains et son challenge #mabestphoto2017 sur Instagram ! Ici, une table du restaurant bordelais !! A lire sur le blog maman Bordeaux Ne le dites à Personne !


Retrouvez le blog Maman ne le dites a personne sur les réseaux sociaux Facebook Instagram Pinterest Twitter Blog Bordeaux Ne Le Dites à Personne

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 commentaires sur « Un resto en famille (ça pourrait être sympa ?) »

  1. Oh comme je visualise bien le scénario apocalyptique ! Même si je n’ai qu’une fille de deux ans, j’avoue qu’on a stoppé pendant un temps les sorties au resto tellement c’était laborieux… Heureusement, cette période est terminée, youpi 🙂
    Allez courage, ça viendra pour toi aussi 😉

    PS : on a la même boîte doseuse de lait mais ne le dis à personne…

    1. Ahaha tu veux dire LA boite doseuse 😉
      Et oui, du coup je dois dire que ça nous a un peu refroidi; on fait moins de trucs de foufous depuis ça !! Mais comme tu dis, c’est – je l’espère-, l’histoire de quelques mois, donc on prend notre mal en patience !

  2. ça fait un moment qu’on a pas vécu une scène comme ça! La première qui nous a un peu vacciné était en week end où nous nous sommes réfugiés dans un bar sympa et plutot désert pour éviter la pluie… Sympa il y avait un match de rugby, de quoi se prendre une bière et faire jouer mini tranquillement… Sauf qu’il s’est transformé en anguille, puis devant tout mou, sachant a peine marcher il a voulu, monter et descendre de la banquette 120 fois… Puis a balayé de la main la bière de son père… On était plus en mode survie et loin de la détente, On a fini par fuir sous la pluie 😀 Mais on en garde un super souvenir, comme un moment de vie de famille, quelque chose qu’on aurait pas pu vivre avec d’autre; et qui ne nous aurait pas fait rire si on nous l’avait raconté…

  3. J’ai bien l’impression que chaque couple a déjà vécu cette situation plus que cocasse que ca soit au restaurant ou ailleurs celle où tu dis mais pourquoi je suis allée ici 😉 et tu as raison ce sont moments là qui au final sont les meilleurs car ils symbolisent l’esprit de famille !

  4. Ah nah oui, tu m’étonnes que ce récit ne rentre pas sur Insta ! Merci pour cet épique récit qui me rappelle bien des souvenirs et me rassure vu le nombre de fois ou j’ai failli me cacher sous la table d’un restaurant !

    Par contre, j’avoue que la dame, j’aurais eu du mal à garder mon calme et ma langue ! Bravo à toi !

    Et vive le sens de l’humour, indispensable en tant que parents !

    Virginie

    1. Je te rassure, c’est Biquet qui l’avait en frontal; et je ne me suis rendue compte des ses soupirs et ses mimiques qu’à la fin du repas… je pense que si j’avais du subir ça en plus du reste pendant tout le repas; j’aurai surement fini par lui faire une réflexion 😛 !

  5. C’est vrai que le café gourmand de la photo a l’air plutôt intact 😉
    Dans un an, vous ferez plein de restaus et les enfants en redemanderont ! En attendant, la livraison, c’est sympa aussi 😀

    1. Voilà ! Ou le Mac Do, ça marche pas mal non plus; les enfants font moins de bruit que les ados qui zonent et se bécotent ^^!
      Au passage ça me fait toujours plaisir de te voir là 🙂
      J’espère surtout que tout va bien pour Alphonse et vous tous; et je vous souhaite une très très bonne année 2018, que j’espère la plus sereine possible 🙂

  6. Ahahah, l’apocalypse, comme si on y étais !

    Et je compatis, les soupirs et autres levages de yeux aux ciels des autres clients, c’est souvent la goutte d’eau qui se rajoute et dont on n’a pas besoin…
    Pour le moment, on se borne aux Buffalo Grill et autres Burger King en famille à 11h pour qu’il n’y ait pas trop de monde… (mais la dernière fois au Burger King nous avons réussi à faire déplacer une bande d’ados qui trouvaient les deux petits trop « relous » alors qu’ils étaient gentiment assis par terre à jouer aux petites voitures… ils ne savent pas ce qui les attend une fois qu’il se seront reproduits ces petits jeunes !!)

  7. Ha ha!! Que de souvenirs tu m’évoques là! Nous avons déjà passé des repas semblable mais en règle générale l’un de nous deux sacrifie son repas et sort pour éviter d’incommoder nos voisins de table/de restaurant!!
    Belle et heureuse année! 😘

  8. J’ai déjà vécu des tas de fois la même situation et ce n’est pas fini, tant pis pour les autres clients … non mais.
    Certains restos sont très accueillants avec les petits (sourire+ chaise haute + coloriages+ crayons+menu enfant ultra rapide), c’est indiqué dans les commentaires des autres clients sur internet et ça peut devenir presque confortable quand le plus grand commence à manger un peu tout seul… des restos font également le dimanche ou mercredi midi « kids friendly », menu offert et animations (et là c’est top).
    Courage, ça va s’améliorer !

    1. Oui c’est vrai ! D’ailleurs ce resto n’était pas spécialement non « kids friendly » … je me demande si en fait ce ne sont pas mes enfants qui ne sont pas « resto-friendly » ?! 😛
      Mais comme tu dis, tant pis pour les autres clients, ils en verront d’autres et … nous aussi 🙂
      Merci beaucoup pour ton passage ici !!

  9. Merci pour cette belle tranche de rire ! Je crois qu’on a tous connu ça… Nous on a tendance à ne pas prendre beaucoup de risques et à retourner toujours aux mêmes endroits. On a un petit restau près de la maison, avec coin lecture et jeux pour les enfants, frites et nuggets maison dans l’assiette, et très bon brunch pour nous… du coup, c’est notre QG !
    Belle journée !

  10. Tiens tiens cette scène de vie à 4 me rappelle étrangement quelque chose ?! Ah mais oui, suis-je bête, c’est exactement ce qui nous au arrivé là derrière fois qu’on a voulu passer un moment en famille 😅 On va dire que dans quelques années on en rigolera ! En attendant la voisine de table n’a qu’à bien se tenir…😘

    1. Ah ah oui tu me rassures, en même temps on a sensiblement la même famille alors il n’y a pas de raison 😛
      La prochaine fois que tu viens dans le coin on sort à 8, et là; autant te dire que la mamie peut remballer ses affaires et rentrer manger chez elle :-))

  11. Je n ai pas Instagram car comme tu le sais je suis une bille dans tout ça. J ai créé mon compte mais je n ai toujours pas compris à quoi ça sert lol.

    Bon, alors que dire, si ce n est que j ai une vague idée de ce que vous avez pu vivre 😁😂

  12. Quelle péripétie!! Je pense que j’aurai déjà crié sur les mômes me connaissant.. Lol. Enfin pas évident les enfants dans un lieu public mais il faut parfois osé et cela a donné lieu à cette belle photo.. Un instant de vie, bordélique peut-être, mais vria. Bel article.. J’ai beaucoup aimé 🙂

  13. J’avais loupé ça… Non mais sérieux quoi…! Oui effectivement, je n’aurais qu’un mot à dire « pareiiiiiiillllllll! ». Et la vieille aigrie, la prochaine fois, roule lui sur le pied avec ta poussette « Ohhhh veuillez m’excuser je suis un brin encombrée », et entraine tic et tac à lancer de la mie de pain boulottée, ça peut toujours servir pour votre prochaine virée ! Bises

  14. je sais ce que c’est, j »en ai qu’un mais j’avais vécu un grand moment de solitude cet été ! J’en avais parlé dans un article aussi ! C’était un enfer ! Mon fils avait décidé de jeter les choses dans le restau, il ne tenait pas en place, ne voulait pas manger..et tu vois bien les regards des autres l’air de dire « quels parents indignes d’emmener les enfants au est » ! J’avais fini par déplacer ma chaise pour me rapprocher de lui et j’ai dû chanter le générique de t’choupi pour le calmer, moment historique 😀

    Bon comme d’habitude j’aime ton humour, ta fraicheur ! Je crois que c’est l’un des rares blogs qui me donne autant le sourire 🙂
    Bisous

    1. Et bien pour commencer, je suis plus que ravie de te donner le sourire 🙂 Et merci pour tous ces compliments, qui me touchent !
      Quand au générique de T’choupi, à Capella au resto; j’en ri d’ici !! Et puis maintenant je l’ai dans la tête, tiens. Ah merci !!
      Des bisous quand même 😉

  15. Ah ah ah! Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à souffrir d’un grave problème de distorsion de la réalité qui me fait croire systématiquement que : si siii aller toute seule avec les deux filles à l’ouverture du burger king de la ville un samedi d’avant Noël c’est une bonne idée…. Ca va bien se passer, c’est sûr!…Oups!

    1. Ah mais je crois que les fausses bonnes idées sont légions avec les enfants. Mais c’est aussi une question de survie : par exemple là, avec le temps pourri pendant ces vacances, on n’est pas beaucoup sorti et je suis en train de devenir dingue ! Donc demain, quoiqu’il arrive, on sort ! Je pensais peut être aller à la piscine. Mais je sais déjà que je vais regretter … Affaire à suivre 😉

  16. Je crois que le pire dans tout ça c’est l’attitude des gens qui ont vite oublié qu’ils ont eu des enfants…
    En tout cas je me sens tellement solidaire, je crois qu’on l’a tous vécu au moins une fois (et désolée mais j’ai rigolé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *